Le blog de l'éco-conception

L'éco-conception, une démarche de progrès continu

Compensation carbone : Entre éco-responsabilité et échappatoire lundi, 25, octobre, 2010

Filed under: 7. Initiatives — ecoconception @ 9:57
Tags: , , , , ,

La Compensation carbone

Une entreprise, une administration ou même un individu a la possibilité de « compenser » volontairement les émissions de gaz à effet de serre générées par son activité par :

  • le financement de projets, dont la finalité est la réduction à la source de ses propres émissions de CO2,
  • l’achat de « crédits carbones » de sa quantité de CO2 émise auprès d’un tiers.

C’est, dans une logique de neutralité carbone ou de « pollueur-payeur », un moyen de lutter contre le réchauffement climatique. Et au-delà de la dimension volontaire, la compensation carbone permet de :

  • quantifier l’impact d’une activité en termes d’émissions de CO2
  • d’identifier sur quel type d’activité les efforts de réduction d’émissions sont à déployer.

Le programme Action Carbone

Action carbone

Cette notion de compensation carbone a été popularisée avec Action Carbone, un programme lancé par l’ADEME et l’association GoodPlanet, présidée par Yann Arthus-Bertrand, qui vise à inciter les entreprises, les collectivités, les institutions comme les particuliers à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à compenser les émissions restantes.

Action Carbone propose de calculer les émissions de gaz à effet de serre induites par ces activités par le biais de la méthode Bilan Carbone® développée par l’ADEME. À partir du diagnostic formulé, les entreprises, collectivités et institutions peuvent financer les actions qui permettront de diminuer et de compenser leurs émissions.

Pour les particuliers, quant à eux, Action Carbone a mis en place un calculateur en ligne pour évaluer leurs émissions. Ils peuvent ensuite compenser leurs déplacements en avion, en voiture et les émissions de gaz à effet de serre liées à leurs consommations d’énergie à la maison.

Pour aller plus loin, l’ADEME a aussi élaboré La Charte des opérateurs de la compensation, dont Action Carbone est signataire, et invite également à adhérer au club des entreprises et organismes qui compensent sur son portail www.compensationco2.fr.

Les projets de compensation carbone dans les pays du Sud

La compensation carbone peut aussi prendre la forme d’un engagement de « solidarité climatique » qui consiste pour les pays du Nord en achat de crédits carbone permettant de financer dans les pays du Sud des projets de réduction de gaz à effet de serre, ou de « séquestration de CO2 » permettant d’absorber le CO2 atmosphérique, grâce aux forêts qui sont des puits de carbone capturant le CO2 et le transformant en matière organique par photosynthèse.

Au Chili, Action Carbone soutient l’Office National des Forêts pour que soient boisés 200 hectares de pâturages appartenant à des communautés indigènes Mapuche, ce qui devrait permettre, sur 30 ans, de capturer 60 000 tonnes de CO2.

Au Cambodge, Action Carbone a financé la diffusion des foyers de cuisson dits « améliorés » auprès de la population, de manière à économiser du bois issu de forêts primaires. Ce projet permet d’éviter l’émission d’environ 100 000 tonnes de CO2 par an dans l’atmosphère.

En Indonésie, Carbon Conservation et Asian Pulp & Paper lancent la réserve de carbone de Kampar, premier projet mondial jamais financé sur fonds privés de conversion d’une plantation d’arbres pour pâte à papier en réserve de carbone. Ce projet fait ainsi de Carbon Conservation le pionnier de la commercialisation de compensation carbone par la reforestation.

Des compensations prennent aussi la forme de programmes de RSE. Puma, par exemple Puma finance des projets en Afrique pour préserver la biodiversité.

(more…)

Publicités
 

Oddo AM, investisseur pionnier en éco-innovation mardi, 15, juillet, 2008

Filed under: 7. Initiatives — ecoconception @ 10:01
Tags: , ,

Oddo AM lève près de 80 millions d’euros pour le secteur de l’éco-innovation. L’équipe de Private Equity dénombre 9 investissements à impact positif, s’élevant à 14 millions d’euros, faisant d’Oddo AM, un des acteurs les plus dynamiques en Europe sur le segment de l’éco-innovation, encore peu exploité.

Depuis 2006, Oddo Asset Management a lancé une activité de Private Equity avec la volonté de devenir un acteur majeur du capital-investissement en développant son offre autour de trois axes : capital développement (growth), fonds de fonds ; capital-risque (venture).

Les nouveaux investissements concernent différents secteurs :

  • Technologie de suivi de la problématique odeur : 80% des plaintes dans l’environnement sont liées aux odeurs.

Odotech, société franco-canadienne, est la seule société au monde à commercialiser auprès de sites industriels une technologie de suivi de la problématique odeur en temps réel et 24h/24h. Aux côtés de co-investisseurs canadiens spécialisés dans l’environnement, Oddo AM a participé à un deuxième tour de table de 2,7 millions d’euros afin de financer le développement commercial international.

  • Les éoliennes pour les particuliers, leur permettant souvent de réduire drastiquement leur facture d’électricité.

Créée en 2006, France Eoliennes est devenue en moins de deux ans un acteur

incontournable du marché des petites éoliennes avec plus de 400 unités vendues. Afin d’accompagner la société dans son développement commercial, Oddo AM a investi 2 millions d’euros.

  • L’efficacité énergétique dans les chaudières industrielles

La société française Catalysair commercialise un procédé innovant d’optimisation du rendement des chaudières industrielles par diffusion de vapeurs catalytiques à base de manganèse qui optimise l’oxydation thermique de poly-combustibles. Ainsi ce procédé permet d‘augmenter le rendement énergétique de la chaudière, de diminuer l’encrassement et donc les coûts de maintenance, et enfin, de baisser les émissions polluantes. Oddo AM et CM-CIC Asset Management ont investi 1,5 million d’euros.

Source: cfo-news

 

Google investit dans les technologies vertes jeudi, 27, mars, 2008

Google serait prêt à investir des centaines de millions de dollars dans des projets commerciaux de production d’énergie alternative, ces derniers ayant beaucoup de difficulté à trouver des financements.

 

En effet, Google souhaite soutenir financièrement les technologies prometteuses afin qu’elles puissent atteindre une échelle suffisante pour que le coût de l’énergie alternative devienne inférieur à celui du charbon.

Pour y parvenir, Google envisage d’intervenir entre la mise au point réussie d’une technologie nouvelle et son développement à une échelle supérieure, un fossé souvent surnommé la « vallée de la mort » dans le secteur. En effet, les entreprises de capital-risque investissent des dizaines de millions dans le développement de nouvelles technologies mais bien souvent cela ne suffit pas.

La compagnie a déjà commencé en versant 20 millions de dollars à des start-ups spécialisées dans la recherche sur l’énergie thermique solaire et l’énergie éolienne de haute altitude.

 

Source: http://www.congoplus.info

 

Les Green IT

Filed under: 4. Les outils,6.3. éco-technologies — ecoconception @ 12:58
Tags: ,

Les solutions de communication sont encore peu connues des entreprises alors qu’elles permettent d’améliorer l’impact de leurs activités sur l’environnement et sur le bien-être collectif.

Selon l’étude « The Dawn of Green IT services » du cabinet de recherche Forrester, le marché des technologies vertes représenterait cinq milliards de dollars en 2013. Les raisons de l’expansion de ce marché sont multiples:

  • Réduire la consommation d’énergie
  • Diminuer les émissions de carbone dans l’atmosphère
  • Restructurer ses technologies de communication
  • Diffuser une image éco-responsable

De plus, il est prouvé que les entreprises vertes sont aussi les entreprises les plus performantes.

Les entreprises commencent tout juste à réaliser ces opportunités. En octobre 2007, alors que seules 6% des entreprises interrogées déclaraient utiliser un prestataire de services en green IT, 20% d’entre elles envisageaient d’employer un consultant dans le domaine.

C’est en Europe que l’adoption des Green IT et les investissements vont augmenter le plus rapidement. Les dépenses européennes dans ce domaine devraient en 2009 être deux fois plus élevées que celles des USA. La zone Asie Pacifique reste quant à elle à la traîne.

Des solutions par étapes

Le déploiement des solutions écologiques recouvre trois étapes :

  • L’évaluation : elle permet d’étudier les objectifs et priorités de l’entreprise.
  • Le développement du plan stratégique.
  • L’installation des technologies choisies et appropriées : logiciels, bases de données, produits etc.

Il est important pour les entreprises d’intégrer ces solutions dans leur politique globale, leur stratégie, afin qu’elles puissent être gagnante à long terme.

Source: http://www.atelier.fr