Le blog de l'éco-conception

L'éco-conception, une démarche de progrès continu

Le cluster CREER dédié à l’éco-conception et au recyclage vendredi, 30, novembre, 2007

Filed under: 7. Initiatives — ecoconception @ 10:38
Tags: ,

Sept grandes entreprises de domaines différents se sont associées au sein du cluster CREER, afin de mutualiser leur recherche sur l’éco-conception et le recyclage.

Les entreprises participantes sont Renault, Steelcase, Areva T&D, Plastic Omnium, Veolia Environnement, le Groupe SEB et le Centre Technique des Industries Mécaniques (CETIM).

 Certes différentes, ces entreprises sont amenées à se poser les mêmes questions en matières de méthodologie ou de normes.

Les formes de collaborations sont multiples. Deux projets communs dédiés aux matières recyclées et à la recyclabilité sont déjà lancés. Le premier projet vise à identifier les obstacles et opportunités relatifs à l’utilisation de matières premières recyclées. Le second concerne l’évaluation des méthodes de calcul de la recyclabilité des produits afin que tout le monde puisse parler le même langage d’une entreprise à une autre.

L’objectif de cette initiative est de mettre au point un outil de gestion de l’information destiné à apporter une information actualisée et adaptée aux différents acteurs de chaque partenaire, afin d’aboutir à des retombées dont pourraient bénéficier rapidement les produits.

 Basé sur la collaboration et la mutualisation des connaissances et des recherches, le cluster devrait permettre de limiter les coûts en établissant en commun des moyens en temps et en ressources. Les entreprises participantes espèrent également faire pression sur les fournisseurs pour accélérer l’utilisation de certains matériaux. Elles rappellent qu’en juin 2007, entre en vigueur la directive REACH. L’adhésion au cluster est ouverte à toute entreprise, sous réserve de l’acceptation par le comité de pilotage.

Selon les responsables, la cotisation est très faible pour faciliter l’accès aux PME et TPE.

 

Les 5 phases de l’éco-conception lundi, 26, novembre, 2007

Etape 1 : Formation des acteurs

  • S’adresse a l’équipe projet : multidisciplinarité
  • Objectif commun

Etape 2 : Etat des lieux du produit = diagnostic scientifique

  • Analyse environnementale
  • Quantitative = ACV ou ACV simplifie (comparaison de deux options technologiques sans pour autant comparer deux fournisseurs)
  • Permet d’identifier les points noirs du produit

Etape 3 : Identifier les motivations

Exemple de raisons les plus souvent évoquées :

  • Pressions réglementaires

Contexte réglementaire européen : WEEE, ROHS, REACH, EUP (directives sur tout les produits éco conception).

Etape 4 : Passer à la pratique


Les axes d’amélioration prioritaires :

  • La recyclabilité du produit
  • Diminution de la consommation des ressources non renouvelables

Etape 5 : Mettre en valeurs les performances atteintes

Valoriser en interne et en externe

Plusieurs options :

  • Les Ecolabels
  • L’Auto déclaration
  • La déclaration environnementale ou profil environnemental produit