Le blog de l'éco-conception

L'éco-conception, une démarche de progrès continu

L’exemple de Lafuma lundi, 9, juin, 2008

Lafuma est une entreprise pionnière en terme d’éco-conception : elle a adopté une démarche structurée de développement durable, en favorisant l’éco-conception de ses produits, mais également en développant une stratégie de communication et de partenariats. L’éco-innovation et l’éco-communication de Lafuma crédibilise cette démarche, remédiant ainsi au greenwashing (ou le polémique marketing vert) et au scepticisme des consommateurs.

L’engagement de Lafuma est à la fois :

  • Philosophique : La démarche RSE de Lafuma marque une volonté des dirigeants de promouvoir l’évolution nécessaire de la société vers des modes de production et de consommation éco-responsables.
  • Stratégique/Technologique : L’éco-conception, source d’innovation et de différentiation de la conception du produit à sa livraison sur un marché très concurrentiel.
  • Économique : Moins de matières, moins d’énergie, moins de déchets pour des produits plus polyvalents, durables, plus sûrs et plus confortables améliore la productivité tout en favorisant le bien être social.

En amont, la démarche d’éco-conception de Lafuma s’articule autour des axes suivants :

  • Evaluation environnementale d’un produit existant
  • Identification des points noirs
  • Cahier des Charges Fonctionnel & Environnemental, qui étaye l’ACV
  • Sélection des pistes d’amélioration
  • Conception, design et réalisation de prototypes
  • Commercialisation et communication
  • exemple de produit éco-conçu

Exemple de produit Lafuma éco-conçu

Lafuma a également mis en place un Système de Management Environnemental (voir notre article sur le SME) performant, qui s’appuie sur :

  • Une volonté de s’engager dans le développement durable, en s’entourant de différents partenaires (France Nature Environnement FNE puis WWF)
  • Une volonté pionnière émanant de la Direction d’intégrer le développement durable dans la stratégie d’entreprise, sous la forme de :

-Soutien de cabinets spécialisés (O2 France, Ethicity)
-Analyses et développement en partenariat avec des sociétés expertes : CTC, Ademe
-Mise en place d’une organisation interne adaptée
-Sensibilisation interne pour mobiliser l’ensemble des salariés

  • L’éco-communication valorisant l’implication du personnel, des tiers et des clients afin de favoriser la transparence de l’information et la participation collective à l’éco-conception, avec, entre autres, son label de développement durable « Pure Leaf Project », basé sur une charte interne établissant des objectifs clairs pour sa politique de Développement Durable

Par ailleurs Lafuma veut faire preuve de crédibilité en associant le WWF à sa démarche de développement durable dans son ensemble. Le partenariat Lafuma – WWF a pour vocation à promouvoir et diffuser des produits partage : une gamme de sacs scolaires et bagagerie éco-conçues aux couleurs du panda dont une partie du prix est reversée au WWF.

Un comité de pilotage est organisé tous les deux mois, composés de membres du WWF et de représentants de tous les départements de Lafuma, pour animer six groupes de travail : production, logistique, conception produits, ressources humaines, force de vente et communication.

Au-delà du travail d’éco-conception, la démarche développement durable se généralise progressivement à toute l’entreprise : rénovation de l’atelier peinture, mise en place d’une navette pour les salariés, ouverture d’un éco-resto, réflexion énergétique, la « journée environnement » pour l’ensemble des salariés pour échanger sur les enjeux de la protection de la planète.

Pour mener à bien ses projets, Lafuma a recours à une Analyse de cycle de Vie (ACV) et établit un inventaire quantifié des consommations en énergie et matières premières, ainsi que les productions de déchets et autres émissions polluantes. Pour le sac à dos de randonnée ECO 40 de LAFUMA, qui a remporté le 1er Prix Eco-conception ADEME de l’Observer du Design 2007, les résultats de l’ACV ont montré que :

  • 75% des impacts environnementaux sont liés à la phase de fabrication et au choix des matériaux
  • la phase de confection génère 15% des impacts environnementaux
  • Les trois quarts des « impacts matières » négatifs sont liés au choix des textiles synthétiques

Après un an de recherche et développement, les choix d’éco-conception se sont portés vers la mise au point d’une nouvelle matière textile : un mélange de fils de chanvre et de polyéthylène recyclé, et le TPE, un élastomère thermoplastique. Par ailleurs « la plaque » en polymère pour le dos, non recyclable en fin de vie, a été remplacée par une armature en acier beaucoup plus légère (100 g contre 300 g). De même, le filet en PVC a été supprimé, et remplacé par deux pans de tissus renforcés. D’autres astuces d’éco-conception permettent de limiter le nombre de pièces et de coutures nécessaires, tout en réduisant fortement les impacts sur l’environnement: des poches sans « zip », un système pour l’ouverture et la fermeture du sac avec une seule attache au lieu de deux, en acier plutôt qu’en plastique, un système d’attache …

Lafuma a ainsi développé un produit intégrant des critères d’éco-conception, tout en conservant l’originalité du design et l’esthétique de la marque.

Après les produits textiles éco-conçus, Lafuma s’est lancé dans le mobilier éco-conçu avec de nombreuses innovations techniques, comme la conception de la table de camping Fidji Eco avec :

  • un nouveau plateau en bois aggloméré sans colle permet de combiner les avantages d’un plateau aggloméré (valorisation de déchets de bois) sans les inconvénients des impacts liés à l’utilisation de colle
  • un huilage de ce plateau avec de l’essence naturelle de bois permet d’éviter l’utilisation d’un film pastique décoratif tout en protégeant le plateau de l’humidité
  • le chargement des pièces en plastique à l’aide de copeaux de bois à hauteur de 30% évite la consommation de matières plastiques sans pour autant nuire à la recyclabilité de ces matériaux qui étaient déjà chargés par des fibres de verre.

Retrouvez en détails la démarche d’éco-conception de Lafuma

Sources : institut-entreprise, esdes-recherche

Publicités
 

3 Responses to “L’exemple de Lafuma”

  1. Seboceano Says:

    Un très très bon article qui montre que Lafuma est une entreprise du XXIe siécle. Elle change en profondeur son fonctionnement, ne se contentant pas de faire du « green washing ». Eco-conception, Système de Management Environemental, Analyse du Cycle de Vie, partenariat avec WWF. Quel bel exemple, à suivre …

  2. Monsieur METEO Says:

    Bonjour,

    Pour information, le site officiel Pure Leaf Project est il me semble : http://www.pure-leaf-project.com

    A bientôt

    Mr Meteo

  3. Bonjour LAFUMA,
    Je recherche pour le Guide MediaSvert 2010 des annonceurs du secteur des entreprises et du développement durable. Merci de me joindre sur le 06 25 50 30 01.
    Nos réferences : Les Mardis de L’Environnement, Les Festivals Les Frontieres du Court,Nos Ateliers Eco Conception et Eco Production.

    Marie-Pierre Cabello


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s