Le blog de l'éco-conception

L'éco-conception, une démarche de progrès continu

Passport vert pour les navires militaires vendredi, 11, avril, 2008

Filed under: 7. Initiatives — ecoconception @ 10:48
Tags:

De sa fabrication à sa déconstruction, en passant par sa phase d’exploitation, un navire génère des pollutions. Avec une réglementation qui évolue et la pression des instances internationales et de l’opinion publique, la prise en compte des impacts environnementaux devient un élément déterminant lors de l’acquisition d’un nouveau navire.

C’est ainsi que le projet de recherche baptisé CONVENAV (CONception et cycle de Vie Environnemental des NAVires) a vu le jour. Il s’appuie sur une démarche d’éco-conception, en s’appuyant sur une analyse du cycle de vie des navires.

Un tel projet nécessite la collaboration de la DCNS (Direction des constructions navales), au travers son ingénierie du navire armé, SITA France, Arts et Métiers Paristech et l’IFREMER, s’appuyant sur le Bureau Veritas.

Selon les estimations de la DCNS sur une frégate de type La Fayette, de 4.000 tonnes, l’exploitation est, pour l’impact environnemental, notoirement supérieure à la fabrication et à la fin de vie : 90 % de l’impact est lié aux échappements des moteurs qui servent à la propulsion et à la production d’électricité.

88 % du navire pourrait être valorisé en fin de vie si les filières adaptées existaient. Le projet Coronav, qui court jusqu’en 2010, n’empêche pas certaines améliorations sur les navires projetés.

La finalité de ce projet de R&D est de définir des outils d’évaluation et d’optimisation adaptés aux navires, qui permettent :
• d’évaluer les impacts environnementaux liés à la fabrication, la maintenance et à la déconstruction des navires ;
• de quantifier, par l’intermédiaire d’indicateurs pertinents, l’impact des choix d’architecture et de matériaux et de proposer des pistes d’amélioration le cas échéant ;
• de déployer une démarche d’éco-conception des produits sur un chantier naval.

Les outils d’Analyse de Cycle de Vie (ACV) classiques sont difficilement applicables à des produits aussi complexes qu’un navire. Le projet CONVENAV doit pallier l’absence de bases de données globales adaptées aux spécificités de la mer.

Le projet se développe selon trois axes :

  • l’évaluation des impacts environnementaux du produit ‘‘navire’’ sur le milieu marin par une Analyse de Cycle de Vie, en ciblant les principales familles de navires : bâtiments militaires, navires de commerce, bateaux de croisière ;
  • le développement d’un outil spécifique d’éco-conception dans le domaine maritime, afin de permettre une évaluation rapide des impacts d’un navire sur le milieu marin et une estimation des conséquences environnementales des choix de conception ou des modes de fabrication ;
  • l’analyse de la problématique de fin de vie, en termes de processus de déconstruction, d’installations à mettre en place, d’équipements spécifiques à développer, ceci pour un retour d’informations dans la boucle de conception.

Des partenaires complémentaires

DCNS, porteur du projet, qui assure la maîtrise d’œuvre, la construction et l’entretien de navires militaires s’est engagé dans une démarche de développement durable qui doit permettre de limiter l’impact de ses activités et des navires sur l’environnement.

SITA France, pôle propreté du groupe Suez, leader européen de la gestion globale des déchets, bénéficie d’une expérience de gestion de grands chantiers de déconstruction notamment dans l’aéronautique, en partenariat avec Airbus.

L’ENSAM, Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers, interviendra via sa société d’études et de recherches (SERAM) à Paris et le laboratoire Modélisation, Analyse et Prévention des Impacts Environnementaux (MAPIE) de Chambéry, spécialisé dans les méthodes d’évaluation des impacts environnementaux des produits.

L’IFREMER à Brest, grâce à sa position d’armateur de navires océanographiques et à ses équipes scientifiques engagées dans des recherches autour de l’exploitation durable de la mer, travaillera sur les éco-indicateurs spécifiques au domaine maritime.

Source: http://www.industrie-technologies.com

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s