Le blog de l'éco-conception

L'éco-conception, une démarche de progrès continu

L’émergence des éco-labels lundi, 4, février, 2008

Dans la grande distribution, les éco-labels constituent un mode de communication environnementale, qui met en avant les produits d’éco-conception.

Les labels environnementaux permettent de certifier la conformité du produit à certains critères écologiques et ont pour but d’aider les consommateurs qui veulent acheter des « écoproduits » plus respectueux de l’environnement.

L’attribution de labels officiels est un exercice délicat qui doit théoriquement s’appuyer sur un Éco-bilan et une analyse du cycle de vie du produit. Elle peut-être accordée à partir d’un seul critère ou d’analyse multicritères.

Les éco-labels deviennent efficaces, si certains critères sont bien optimisés :

  • une image de marque : le label est un argument de vente pour le fabricant
  • des coûts de normalisation limités : chaque label a un coût pour le producteur ou le fabriquant soumis à un certain nombre de normes, qui doit donc peser ses investissements.
  • des étiquettes comparatives : elles permettent de valoriser le produit et de détenir un avantage compétitif. Mais le label justifie surtout un prix plus élevé ce qui en fait une catégorie de produit à part. Les étiquettes comparatives comme les notes A, B,…E, F pour l’électroménager permettent en revanche aux consommateurs de comparer les produits entre eux au sein d’une même catégorie de produits; les produits les moins verts sortent ainsi du marché quasi automatiquement.

Le distributeur Casino va ainsi bientôt opter pour des étiquettes comparatives sur les 3000 produits que compte la marque, à l’image du britannique Tesco, qui promet d’étiqueter les 70000 produits de ses supermarchés. Le consommateur verra alors l’impact environnemental du produit qu’il souhaite acheter, ainsi que sa traçabilité. L’enseigne a même déjà abandonné d’elle-même la fabrication d’un cabillaud qui parcourait 27 000 km avant d’arriver dans le rayon ! (voir l’article étiquetage environnemental chez Casino )

Quelques éco-labels :

En Europe, depuis 1998, les machines à laver, les réfrigérateurs, les congélateurs et les lave-vaisselles doivent obligatoirement porter des labels énergétiques indiquant les données de leur consommation (électricité et eau) et les prestations de l’appareil selon une échelle d’efficacité énergétique allant de A (consommation moindre) à G (inefficace du point de vue énergétique). Ces labels ont pour effet d’éliminer les appareils mal notés (D, E, F et G) des rayons.

null

  • Le label Energy Star connaît un certain succès sur les produits électro-ménagers également et informatiques, principalement aux Etats-Unis. L’agence gouvernementale pour l’environnement (EPA), à l’origine de cette initiative, estime avoir fait économiser 10 milliards de dollars en coûts énergétiques dans la seule année 2004.


  • Concernant les autres produits de consommation, il existe l’éco-label européen Ecolabel

L’éco-label intègre l’analyse de cycle de vie des produits et/ou services et indique ainsi la certification environnementale pour les produits /services ayant un impact environnemental moindre.

Pour obtenir l’éco-label européen, le papier graphique et le papier à copier doivent répondre aux

exigences écologiques suivantes :

• Réduction des émissions de souffre et de gaz à effet de serre au cours de la production

• Diminution de la pollution de l’eau par les composés chlorés et les déchets organiques au cours de la production

• Limitation de la consommation d’énergie au cours de la production

• Utilisation exclusive de fibres recyclées ou vierges provenant de forêts gérées de façon durable.

L’usage d’un Éco-label provient essentiellement d’une démarche volontariste de la part des industriels intéressés. Le label est attribué par l’organisme compétent du pays dans lequel il est fabriqué et peut être utilisé dans tous les états membres de la Communauté européenne. En France, les demandes de labellisation sont à adresser à l’AFNOR.

Retrouvez la liste des produits certifiés éco-label européen : listeecolabels.pdf

  • Le label NF environnement est attribué pour une durée déterminée à un produit dont l’impact sur l’environnement est réduit par rapport aux autres produits du même type sur la base du cycle de vie du produit.

De nombreux autres labels existent pour certaines niches de produits :

ecolabelbio1.jpg

ecolabelbio21.jpg

  • les cosmétiques pour les produits recyclés ou recyclables : les labels Cosmebio BIO (écologique et biologique) et ECO (écologique), qui exigent respectivement des produits au minimum 95% d’ingrédients naturels, 10% d’ingrédients bio sur le produit fini et 50% d’ingrédients bio sur le total des ingrédients végétaux et 5% d’ingrédients bio sur le total
  • l’agriculture biologique : AB, concerne les produits agricoles et les denrées alimentaires,
  • composés d’au moins 95 % d’ingrédients de l’agriculture biologique.


demeter.jpg

  • le label Demeter est international et concerne des produits qui respectent le cahier des charges de l’agriculture biologique plus les critères de l’agriculture biodynamique.

  • le papier recyclé : FSC, label mondial pour reconnaître du bois provenant de forêts participant à un système de gestion durable.


Chacun de ces labels connaissant un succès relatif dans sa catégorie en terme de reconnaissance et d’efficacité (en savoir plus sur ekopedia).

Pour les produits d’entretien, il existe actuellement 4 gammes de produits pouvant bénéficier de l’Ecolabel:

  1. liquide vaisselle main (Retrouvez l’intégralité du texte sur l’ecolabel liquide vaisselle main)
  2. détergents pour lave vaisselle
  3. Détergent pour textile
  4. Nettoyants multi-usages et nettoyants pour sanitaires

L’article 3 du règlement (CE) no 1980/2000 indique que pour obtenir l’Ecolabel il est necessaire de respecter au minimun les 6 règles suivantes:

  1. Aptitude à l’emploi ou Performance testée et garantie
  2. Sécurité du produit
  3. Limitation des substances nocives pour l’environnement aquatique
  4. Biodégradabilité accrue
  5. Réduction des emballages
  6. Mode d’emploi pour une utilisation respectueuse de l’environnement

Sources : consommerdurable, croissance-verte, actualites-news-environnement

Publicités
 

One Response to “L’émergence des éco-labels”


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s