Le blog de l'éco-conception

L'éco-conception, une démarche de progrès continu

L’éco-conduite jeudi, 3, janvier, 2008

Un stage d’éco-conduite permet l’obtention d’un diplôme indiquant la consommation de carburant et les émissions de CO2 avant et après la formation. Ce stage consiste à réaliser dans un premier temps un parcours, puis de le refaire avec cette fois un appareil de mesure du temps, de la vitesse et de la consommation, ainsi que des conseils de conduite.

La Poste a récemment adopté cette démarche dans le Val de Marne dans le but de réduire ses émissions de CO2 de 5%, soit 10000 tonnes économisées par an.

L’éco-conduite permet donc non seulement de réduire les émissions de CO2 rejetés par les véhicules mais également la facture de carburant.

L’adoption du comportement «éco-conduite» peut se traduire par des économies de carburant valorisables à hauteur de 180 € pour les véhicules à essence et 250 € pour les diesels. Pour qualifier sa conduite d’éco-responsable, l’individu doit acquérir différentes techniques de conduite dont l’enseignement est indispensable, mais qui pourront l’amener à réaliser ces économies.

En plus des économies directes, la mise en application de l’éco-conduite via des formations peut permettre d’obtenir des Certificats d’Economie d’Energie (CEE).

Mis en place par la Loi Programme d’Orientation sur la Politique Energétique du 13 juillet 2005, ces CEE visent à mobiliser les producteurs et les consommateurs d’énergie pour diminuer la consommation énergétique.

Petit mémo du conducteur éco-responsable, selon l’ Observatoire du véhicule d’entreprise

1) Adopter trois principes de conduite très simples :
• Bien démarrer
Ne pas faire chauffer excessivement le moteur au démarrage
Rouler à vitesse modérée pendant les cinq premiers kilomètresecoconduite2.jpg
• Bien rouler
Éviter les à-coups et les accélérations brusques
• Choisir sa vitesse
Respecter les limitations de vitesse
Résultats : jusqu’à 40 % d’économie de carburant !
2) Se poser quelques questions :
• Ai-je vraiment besoin de la climatisation ?
• Mes pneus sont-ils suffisamment gonflés ?
• Mon véhicule est-il bien entretenu ?
3) Bien utiliser les équipements permettant de mieux maîtriser votre consommation
Indicateur de consommation, régulateur limiteur, systèmes de navigation, info trafic, etc.

Les entreprises sont aujourd’hui les principaux moteurs de ces formations post-permis, ce qui pourrait être un bon tremplin pour l’éco-conduite.

http://www.observatoire-vehicule-entreprise.com

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s