Le blog de l'éco-conception

L'éco-conception, une démarche de progrès continu

L’ADETEM mardi, 1, janvier, 2008

Filed under: 3. Les acteurs de l'éco-conception — ecoconception @ 5:09

Créée en 1954, l’Association Nationale du Marketing ADETEM est composée de membres, issus de métiers du Marketing, dont le but est de faire correspondre les produits des entreprises à la demande des consommateurs.

Selon Dominique Servant, délégué général de l’ADETEM, l’association pratique de la veille sur les tendances. Et, face au scepticisme du consommateur souvent accusant son activité de le duper, l’ADETEM affirme que l’éco-consommation n’est pas un effet de mode, mais bien un secteur qui présente un intérêt croissant et durable.

L’ADETEM a d’ailleurs créé en 2002 un Club « Marketing et Développement durable » pour mieux comprendre et intégrer les nouvelles implications environnementales dans une stratégie marketing.


Publicités
 

Eco-produits et consommateurs

Si les consommateurs affichent leur volonté de consommer de manière plus durable, les achats de produits issus de l’éco-conception sont encore largement cantonnés dans des marchés de niches et la plupart des fabricants attendent « que les autres fassent le premier pas ». D’un côté, les consommateurs attendent plus de références, et de l’autre, les industriels, une demande à la hausse.

Sous l’impulsion d’un colloque initié par l’ADEME, fabricants, distributeur et les autres acteurs de l’éco-consommation tentent de faire émerger une dynamique commune en faveur des achats éco-responsables. Depuis l’entrée en vigueur de la réglementation relative aux DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques), exigeant des entreprises une auto-prise en charge de l’organisation et du financement de leur recyclage, l’éco-conception en terme de recyclabilité prend tout son sens. Les investissements liés aux outils, études et compétences que nécessite une réflexion sur le cycle de vie des éco-produits se répercutent la plupart du temps sur les prix. Or, les consommateurs restent sceptiques quant au « marketing vert » et les dérives d’éco-blanchiment. Les entreprises comptent donc sur les pouvoirs publics pour la promotion d’éco-labels et leur généralisation aux produits de grande consommation, comme par exemple la marque « NF environnement ».

null


 

Matériaux biologiques pour Orange et Sagem?

sans-titre.jpgLa volonté d’Orange et Sagem de se montrer plus éco-responsable se concrétise par la signature d’un partenariat stratégique destiné à la fabrication de produits à l’impact environnemental réduit.

 

Selon un porte-parole de Sagem, les entreprises ne sont qu’en phase de R&D, mais de nouveaux matériaux susceptibles d’entrer dans la composition des nouveaux équipements sont en conception dans les laboratoires de Sagem.

null

 

Ce partenariat d’éco-conception concernerait dans un premier temps la conception d’équipements consommant moins d’énergie, l’utilisation matériaux ayant moins d’impact sur l’environnement pour la fabrication du produit et de son conditionnement, et le recyclage des produits.